dimanche 10 août 2008

Khao sam roi yot - 2ème édition

La première édition avait été réalisée en famille avec toute la tribu, voir mon billet du 12 juillet 2008. Il ne s'agissait pas de refaire la même excursion mais plutôt de se balader en motorbike au gré du hasard et d'essayer de prendre quelques photos sympathiques...

Le plein de mon 2 roues était fait, la météo avait l'air d'être correcte, c'est la saison des pluies, je pars donc hier, samedi, vers la parc naturel de Khao sam roi yot, ce qui veut dire, et cela ne vous aura pas échappé, la montagne au 300 pics. Je vous rassure, je ne les ai pas décomptés...

Il n'est pas 8 heures du matin quand je quitte Natural Hill en direction du sud. Le trafic est faible et les 25 kms pour aller à Pranburi sont vites avalés. Je m'arrête à l'entrée de la ville et jette un coup d'oeil sur la carte, elle est aussi belle qu'imprécise... Finalement, je me décide à quitter la highway 4 pour aller plus vers le bord de mer et ses petites routes tranquilles. Au grand carrefour central de Pranburi, je tourne à gauche, vers l'est, puis je sors de Pranburi. Et, au bout d'environ 2 à 3 kms, je vois une route indiquant Parc naturel de Khao sam roi yot.

Je me suis félicité de ma décision car cette route est propre, bien entretenue, et le trafic plus que calme. Les paysages sont somptueux et la nature est belle, je n'ai aucune contrainte et la vie est belle.

J'en ai bien sur profité pour prendre des points de repères pour la prochaine visite. Les fameux 300 pics encadrent de grands marais d'eau douce et une belle mangrove, de grandes plages sablonneuses, des îles toutes proches de la côte, des points de vue magnifique en montagne si on a le courage de faire les 2 à 300 m de dénivelé sous une chaleur torride et de magnifiques cavernes naturelles creusées dans le calcaire de la montagne. L'endroit fournit habitat et nourriture à de nombreux oiseaux migrateur : c'est un des rares endroits où le héron pourpre se reproduit.

Quelques photos sont disponibles dans l'album ci-contre.

1 commentaire:

Richard a dit…

Que c'est beau et dépaysant!
François, quand tu auras fini de visiter et commenter la Thaïlande, tu te mets à l'écriture d'un ouvrage guidant les futurs visiteurs de ce beau pays... avec en couverture un randonneur (juste pour l'idée)!